France

Zlatan accompagne la marche tranquille du PSG

Zlatan accompagne la marche tranquille du PSG
k-foot

Zlatan a encore été Ibracadabrantesque avec le PSG contre Nice (3-1)

Auteur d’un triplé contre Nice (3-1), le Suédois a permis à Paris de prendre quatre points d’avance sur Lille et cinq sur Monaco.

Le bout des crampons, l’intérieur du pied, la tête. Zlatan Ibrahimovic a utilisé tous les coups du football pour signer le deuxième triplé de sa carrière en Ligue 1. Trois buts qui donnent une deuxième victoire consécutive au PSG à domicile, une semaine après Lorient (4-0).

On serait tenté de dire qu’Ibra a battu les Aiglons à lui tout seul. Ce serait inexact. Toute son équipe a dominé le match avec une implacable sérénité. Ce fut un peu dur au début, la mécanique ne semblait pas tout à fait remise de sa grippe européenne. Puis, tout doucement, en s’appuyant sur un Thiago Motta de gala (119 ballons !) et un Rabiot de plus en plus à l’aise, Paris a mis son jeu en place. Bien aidés par les alignements défensifs approximatifs de l’équipe azuréenne, à l’entrejeu inconsistant, les Parisiens ont mis la main sur la rencontre, ont serré très fort et n’ont jamais lâché.

Une belle équipe, surtout

Au-dessus de tout ça planait Ibra. Le Suédois impressionne par sa capacité à régner sur un match. En donnant l’impression que c’est tellement simple. Il a commencé par ouvrir le score de la plante du pied ; le centre en chandelle de Van der Wiel n’était pas facile à reprendre (39e). Il a poursuivi en réussissant son 20e penalty consécutif en championnat ; obtenu par Cavani sur une ouverture royale du Suédois (57e). Et il a conclu en s’élevant très haut pour reprendre de la tête un centre de Lucas (75e). A part ça, il a régalé, fait joué les autres, montré la même implication que lors de tous les matchs de la saison.

Avec un tel joueur, mais aussi avec sa maîtrise collective remarquable, le PSG peut voir venir. Le club de la capitale domine la Ligue 1 comme Ibrahimovic rayonne sur les rectangles verts. Au bout de son 33e match d’affilée sans défaite, il s’est offert quatre points d’avance sur Lille et cinq sur Monaco, incapables de battre Guingamp et Evian Thonon Gaillard ce week-end. A vue de nez, comme ça, on ne voit pas trop comment le titre pourrait lui échapper.

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
France

Voir d'Autres Sujets : France

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot