Autre Sports

Tennis : « Djokovic et Nadal y croient dur comme fer »

Tennis : « Djokovic et Nadal y croient dur comme fer »
k-foot

A quelques jours du début du Masters 1 000 de Paris-Bercy, Guy Forget, le directeur du tournoi, a tenu une conférence de presse ce mardi pour évoquer les principaux enjeux: la place de n°1 mondial et la course au Masters rythmeront la semaine au POPB.

Guy, comment voyez-vous ce tournoi, avec la course au Masters comme principal intérêt ?
Oui, mais il n’y aura pas que ça. La place de n°1 mondial se décidera peut-être aussi à la suite du tournoi. On va suivre ça avec beaucoup d’intérêt. Djokovic et Nadal y croient dur comme fer. « Rafa » a une avance de 2 000 points (2 060 précisément, ndlr) et il y a 2 500 points à glaner avec Bercy et le Masters. Djokovic sera dès demain (mercredi) à Paris pour se préparer et continuer sur sa lancée puisqu’il a gagné le dernier Masters 1 000 à Shanghai. Quant aux autres, Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga et même Roger Federer ne sont pas encore qualifiés pour le Masters. Notre tournoi va être riche en rebondissements.

Pensez-vous que Gasquet et Tsonga peuvent se qualifier tous les deux pour le Masters ?
Oui, je pense vraiment qu’ils peuvent y aller. Richard joue extrêmement bien, il vient de gagner à Moscou, « Jo » a fait demi-finales la semaine dernière (à Vienne, ndlr) et Bercy est un tournoi qui lui réussit bien, il l’a déjà remporté par le passé (en 2008, ndlr). Pour l’instant, il y aura sept Français dans le tableau final, en attendant les wild cards et les éventuels qualifiés.

La bonne nouvelle cette année, c’est l’assurance d’avoir Roger Federer dans le tableau (il avait déclaré forfait la saison dernière, ndlr). Parce que s’il veut jouer le Masters, il a intérêt à être là…
Absolument ! Il a tout intérêt à être là parce que pour la première fois depuis longtemps il peut très bien ne pas faire partie des huit qualifiés pourLondres. Il a gagné Bercy il y a deux ans, contre Jo-Wilfried Tsonga en finale, l’une des plus belles affiches qu’un directeur de tournoi puisse rêver. J’espère que Roger sera qualifié pour le Masters et qu’il montrera son meilleur visage au public parisien.

Avez-vous des garanties sur la présence de Nadal ?
Des garanties, non. Mais j’ai discuté avec des personnes de son entourage. « Rafa » est un grand professionnel, quand il participe à une compétition c’est pour la gagner. Il se sent à Paris comme chez lui, il a des souvenirs extraordinaires, même s’il a déjà perdu en finale à Bercy (en 2007, ndlr). Il a préféré faire le pari de renoncer à Bâle, alors qu’il avait un engagement depuis longtemps, et d’arriver sur notre tournoi avec 100% de ses capacités physiques. Sa place de n°1 mondial en fin d’année est très importante pour lui. Il lui faut arriver en demi-finales pour être sûr de la conserver. Cette année, il a eu des résultats exceptionnels, il a gagné cinq Masters 1 000, il a remporté dix titres, c’est hallucinant. Seuls Djokovic et un Tsonga en très grande forme peuvent le battre à Bercy, sur une surface qui peut tout de même lui convenir.

Nadal peine à gagner en fin de saison. C’est un problème selon vous ?
Non, je ne crois pas. Le tennis en salle, c’est complètement différent. Les attaquants sont avantagés. Si les matches étaient au meilleur des cinq sets, je pense qu’il aurait déjà gagné à Bercy. Et il est aussi méfiant. D’ailleurs, il l’a dit récemment: « Quand je joue un Masters 1 000, je peux perdre dès le premier tour parce que j’affronte des joueurs extrêmement forts. » Dans les tournois ATP 250 ou 500, c’est en général moins dur jusqu’en quarts ou en demi-finales. C’est pour ça qu’il a beaucoup d’émotions quand il soulève un trophée, parce qu’il n’a battu que de très bons joueurs. « Rafa » est quelqu’un de très humble, il a beaucoup de respect pour ses adversaires et il considère qu’il n’est pas imbattable. Cette humilité est formidable et j’espère qu’il gagnera au moins une fois ici dans sa carrière.

Gaël Monfils peut-il revenir une troisième fois en finale ?
Gaël est bien physiquement en ce moment. Je ne sais pas s’il peut gagner, mais s’il arrive en demi-finales, ce sera déjà du vécu pour lui. Il a déjà battu au moins une fois tous les principaux favoris du tournoi. Un exploit est peut-être dans ses cordes. Mais il doit d’abord passer l’écueil des premiers tours. S’il n’est pas bien préparé, il peut passer très vite à la casserole. Sans blessure, je suis convaincu que Gaël peut revenir dans le top 20 puis dans le top 10. S’il a de la constance dans ses efforts et dans son jeu, c’est un joueur qui peut être quasiment imbattable. Il mérite de revenir dans le top 10. A lui maintenant de se structurer et d’être bon dans la durée.

Faut-il s’inquiéter pour Tsonga, qui semble encore gêné par son genou ?
Non, je ne pense pas. Les blessures font partie du quotidien des joueurs. C’est plus problématique quand on a 28 ans que quand on en a 20. Maintenant, « Jo » a un staff médical performant autour de lui, il connaît bien sa machine et il a déjà été confronté à ce type de blessure. Je n’ai pas eu d’écho de lésion irréversible sur son genou qui laisserait penser que ses meilleures années sont derrière lui. Je sais qu’il est encore très motivé.

Gasquet réalise peut-être la meilleure saison de sa carrière. Comment le voyez-vous sur ce tournoi ?
Ça fait longtemps que je n’avais pas vu Richard aussi bien, pas seulement sur le terrain, mais aussi en dehors. Avant d’être un athlète, c’est d’abord un jeune avec ses doutes, ses craintes. Par le passé, Richard n’était pas très à l’aise par rapport à ce qu’on attendait de lui, il faisait face à une certaine pression aussi. Et aujourd’hui, je le sens beaucoup plus serein, beaucoup mieux dans ses baskets. Comme par hasard, ses résultats tennistiques s’en ressentent. Richard n’a pas fini de nous étonner. Depuis tout petit, on sait que c’est un joueur phénoménal, il s’est doté d’une carapace physique exceptionnelle et son talent peut lui permettre de battre les meilleurs. On peut donc envisager d’excellents résultats pour lui, comme une victoire à Bercy et une qualification au Masters, pourquoi pas une place dans le top 5. Selon moi, rien n’est irréalisable pour Richard.

 

Source : Sport.fr

Comments

comments

loading comments...
Autre Sports

Voir d'Autres Sujets : Autre Sports

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot