Match d'OR

Ronaldo, un soliste en or

Ronaldo, un soliste en or
k-foot

Pour avoir marqué 69 buts en 59 matches en 2013, Cristiano Ronaldo a gagné le Ballon d’Or 2013, préféré à Franck Ribéry qui a pourtant gagné cinq titres, dont la Ligue des champions, avec le Bayern Munich.

La présence de sa famille à Zurich mais aussi la décision du Real Madrid de diffuser en direct sur sa chaîne la cérémonie étaient des signes annonciateurs. Cristiano Ronaldo, qui lui-même avait fait le déplacement en Suisse (on se souvient de son absence lors de la remise du prix du joueur UEFA de la saison 2012-2013), a comme attendu soulevé lundi le Fifa Ballon d’Or France Football 2013. Le Portugais, déjà couronné en 2008 (fort de la victoire de Manchester United en Ligue des champions), a été plébiscité par les sélectionneurs, les capitaines des équipes nationales et un panel de journalistes élu par le bi-hebdomadaire. Et ce alors qu’il n’a pas remporté le moindre trophée la saison dernière avec son club…

Ses statistiques individuelles, qui n’avaient jamais été aussi élevées que sur cette année 2013 (69 buts en 59 matches, dont 10 en sélection), ont donc pesé plus lourd que les titres accumulés cette année par Franck Ribéry, l’un des moteurs du triplé réalisé la saison dernière par le Bayern Munich (Bundesliga, Ligue des champions et Coupe d’Allemagne), déjà vainqueur depuis la reprise de la Supercoupe d’Europe et de la Coupe du monde des clubs.

Un report qui va faire parler…

Plus que Lionel Messi, freiné par des blessures à répétition en 2013 qui ont empêché celui que beaucoup considèrent toujours comme le meilleur joueur au monde de prétendre à un cinquième sacre consécutif (il était déjà le seul à en compter quatre sur sa cheminée, un de plus que Michel Platini, Johan Cruyff et Marco van Basten), le Français peut nourrir des regrets. Parce qu’il n’a pas bénéficié de la même campagne de promotion de la part de la presse française que ses adversaires en Espagne. Et parce que le report des votes du 15 au 29 novembre décidé par la Fifa et France Football lui a semble-t-il été fatal.

Ce délai a certes permis aux nombreux retardataires de s’exprimer. Mais il a surtout été mis à profit par Cristiano Ronaldo pour marquer les esprits, éliminant à lui seul la Suède en barrages de la Coupe du monde (avec quatre buts dont un triplé au retour) avant de terminer l’année en boulet de canon avec 34 buts sur ses 23 derniers matches (clubs et sélections confondues).

En dépit d’une année exceptionnelle, notamment dans la constance de ses sorties tant avec le maillot du Bayern qu’avec l’équipe de France (cinq buts et cinq passes décisives en dix matches), Ribéry doit donc se contenter de la 3e place, comme Thierry Henry en 2003, dernier Français à être monté sur le podium en 2006. La France attendra donc pour compter un cinquième lauréat après Raymond Kopa (1958), Michel Platini (1983, 1984, 1985), Jean-Pierre Papin (1991) et Zinedine Zidane (1998). Pour le Portugal, la consécration de Cristiano Ronaldo sonne en revanche comme un clin d’œil à Eusebio, premier Lusitanien sacré en 1965 qui s’est éteint il y a huit jours.

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
Match d'OR

Voir d'Autres Sujets : Match d'OR

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot