France

Paris trop puissant

Paris trop puissant
k-foot

Zlatan Ibrahimovic a inscrit un doublé.

Il n’y a pas eu photo entre le PSG et Nantes (5-0), dimanche soir au Parc des Princes, lors de la 21e journée de Ligue 1. Grâce notamment à un doublé de Zlatan Ibrahimovic, les joueurs de Laurent Blanc ont surclassé des Canaris et conforté leur place de leader.

Nantes n’a pas fait le poids. Ceux qui espéraient voir ces Canaris-là, plutôt séduisants depuis le début de saison, rivaliser avec ce PSG-là, lui si impérial, ont été déçus. Les Parisiens ont tué le suspense après seulement dix minutes et ont ensuite contrôlé les débats avec une assurance déconcertante (5-0), dimanche au Parc des Princes. On aurait aimé voir une autre adversité, mais le FCN ne pouvait tout simplement pas opposer plus de résistance que ça aux joueurs de Laurent Blanc.

Une équipe qui, comme à son habitude, a maîtrisé la possession et n’a jamais cessé de harceler le porteur adverse. Étouffés, sevrés de ballons et constamment sur les talons, les partenaires de Filip Djordjevic ont craqué sur une phase arrêtée, un corner repris au premier poteau par Edinson Cavani et repoussé par Rémy Rioudans les pieds d’un Thiago Silva opportuniste (1-0, 10e). Un but encaissé trop tôt par des Nantais incapables de se créer la moindre véritable occasion.

« Ibra » voit double

Les joueurs de la capitale ont eux, au contraire, continué à pousser et leur domination a logiquement été récompensée par un deuxième but, là encore sur une phase arrêtée: un penalty obtenu par Marco Verratti et transformé par Zlatan Ibrahimovic (2-0, 36e). Un possible renversement de situation, auparavant improbable, est alors devenu inconcevable. Car au retour des vestiaires, c’est un Thiago Motta abandonné dans la surface de réparation qui est venu saler la note (3-0, 51e).

Une démonstration de force qui s’est poursuivie quelques instants plus tard, Edinson Cavani profitant d’un service sur un plateau de l’attaquant suédois (4-0, 58e). Terminé ? Même pas. Jamais rassasié, le PSG en a ajouté un cinquième, pour la route. L’œuvre de l’incontournable « Ibra », qui s’est chargé d’exécuter le gardien adverse d’une frappe puissante dans une défense aux abois (5-0, 64e). Avec déjà 50 points au compteur à l’issue de cette 21e journée, Paris écrase vraiment la Ligue 1.

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
France

Voir d'Autres Sujets : France

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot