France

Paris fourbit ses armes

Paris fourbit ses armes
k-foot

Convaincant ! A quatre jours de retrouver le Bayer Leverkusen en Ligue des champions, le PSG s’est imposé contre Valenciennes (3-0) en ouverture de la 25e levée de Ligue 1. Lavezzi, Ibrahimovic et Kagelmacher, contre son camp, auront permis au club de la capitale de préparer au mieux son rendez-vous européen.

Laurent Blanc peut se sentir confiant. A quelques jours de retrouver la Ligue des champions en Allemagne pour un 8e de finale face au Bayer Leverkusen, son Paris Saint-Germain a parfaitement révisé ses gammes devant Valenciennes au Parc des Princes. Bien sûr, 18e avant cette 25e journée de Ligue 1, le VAFC semblait l’adversaire parfait pour préparer au mieux sa prochaine échéance européenne. Mais avec une équipe remaniée pratiquement à 50%, fallait-il encore passer de la parole aux actes.

Et, sur leur pré chéri, c’est ce qu’ont fait les Franciliens avant, dans les dernières minutes de jeu, de laisser un peu retomber la pression pour conserver de l’influx nerveux qui leur sera peut-être utile face aux Kiessling, Son et autre Sam outre-Rhin. Ce vendredi, Paris a démarré tambour battant, a confisqué le ballon comme il le fait si souvent mais a fait preuve d’un peu de maladresse face aux montants adverses. Tout du moins, pendant la première période. Car, après le repos, Ibrahimovic et consorts ont mis un point d’honneur à prendre le large en moins de deux minutes de jeu pour laisser le Cévenol réaliser son coaching et fait tourner encore un tant soit peu son effectif.

Cabaye passeur décisif

Avec Marquinhos, Digne, Cabaye, pour sa première titularisation, Pastore et Ménez pour remplacer poste pour poste les Alex, Maxwell, Verratti, Matuidi et Lucas, le club de la capitale n’a même pas perdu son fond de jeu et le VA pouvait alors se féliciter de ne pas avoir pris l’eau après 25 minutes de jeu totalement à son avantage. Sur 6 opportunités franches, Paris n’en convertissait qu’une grâce àEzequiel Lavezzi qui reprenait victorieusement un coup franc d’Ibrahimovic détourné par le mur nordiste (18e, 1-0). En face, seul Ducourtioux réussissait à se mettre en valeur sur un tir légèrement trop croisé (31e).

Mais le champion de France 2013 avait la main sur le match et le faisait comprendre à ses hôtes au retour du vestiaire. Là, en moins de deux minutes de jeu, Ibrahimovic, sur un centre de Cabaye pour sa première passe décisive (50e, 2-0), doublait la mise avant que Kagelmacher ne pousse dans ses propres filets un centre au cordeau de « Pocho » sous la pression du Suédois (52e,3-0). Le trou était fait et les locaux se transformaient en gestionnaires, au rythme des remplacements effectués par leur entraîneur. Thiago Motta et « Ibra » cédaient respectivement leur place à Adrien Rabiot, de retour d’une entorse du genou, et à Lucas (64e), tandis que Lavezzi recevait l’ovation de son stade après 75 minutes de jeu et son remplacement par Verratti. « On a créé un groupe solide depuis quelque temps déjà. […] On a fait tourner. C’est important pour la Ligue des champions d’avoir un effectif qui travaille ensemble pour progresser« , résumait Sirigu devant les caméras de beIN SPORTS. Une impression bel et bien confirmée sur le terrain.

Source : sports.fr

Comments

comments

loading comments...
France

Voir d'Autres Sujets : France

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot