Ligue 1

On prend presque les mêmes et on reprend !

On prend presque les mêmes et on reprend !
k-foot

Qu’attendre de cette deuxième partie de saison de Ligue 1 ?

Il s’en est passé des choses depuis la trêve hivernale sur le paysage de notre Ligue 1. Le limogeage de Thomas Tuchel du PSG le soir d’une large victoire au Parc contre Strasbourg. La nomination de Raymond Domenech en tant que coach du FC Nantes, on verra donc le grand retour de celui qui n’a plus entraîné depuis la Coupe du Monde 2010 et la catastrophe de Knysna, en club cela fait 30 ans qu’il n’a plus entraîné. La fin programmée de la chaine Télé foot pour le 31 Janvier ? Qui va donc diffuser la Ligue 1 après cette date ? Le retour de Pochetinno au sein du club dans laquelle il a joué de 2000 à 2002 mais cette fois-ci en tant qu’entraineur ? Memphis Depay, restera ? Restera pas ?

C’est ce Mercredi 6 Janvier à partir de 19h, qu’on aura le retour de nos artistes du championnat français sur le rectangle vert pour le compte de la 18eme journée de la Ligue 1. Un championnat qui par son classement est assez indécis, 5 clubs ( Lyon, Lille, le Paris SG, Rennes et Marseille s’ils remportent leurs 2 matchs en retard) peuvent prétendre à la victoire finale. Dans les clubs cités, 2 sont encore en lice en Coupe d’Europe (le PSG en Ligue des champions qui hérite du FC Barcelone en 8eme de finale et Lille qui en Europe League défiera les néerlandais de l’Ajax en 16eme de finale) et si jamais leur aventure venait à perdurer, pourraient laisser des plumes et perdre de précieux points dans la course au titre. Les Lyonnais eux n’avaient plus entamé une saison sans Coupe d’Europe depuis 18 ans après leur demi finale européenne la saison dernière, et on peut dire que cela aura été un déclic énorme pour les joueurs de Rudi Garcia dont l’avenir chez les Gones devrait prendre fin à la fin de la saison, car en plus d’être leader du championnat, ont réussi à créer grâce au final 8 de la saison dernière un vrai groupe fort sur toute les lignes avec des recrues qui apportent ce petit plus, Paqueta et Kadewere pour ne citer qu’eux, ils peuvent sérieusement rêver de ce titre de champion de France qu’ils n’ont plus atteint depuis 2008 (ils avaient remporté le championnat de 2002 à 2008).

Pour Lille en revanche, si côté sportif le projet Lillois se porte à merveille comme l’atteste leur très belle campagne européenne qui n’est pas encore finie (qualifié dans un groupe avec notamment le Celtic et le Milan AC), c’est du côté de la direction que les têtes ont changés. Départ et vente du club de Gérard Lopez à la société Callisto, filiale de Merlyn Partners, arrivé d’Olivier Letang ancien précisent Rennais, mais question de s’inquiéter, la DNCG a validé les comptes Lillois, ce qui portent à penser que c’est du solide de ce côté là. Maintenant l’inconnu reste le terrain, est-ce que les Dogues vont toujours avoir l’œil pour recruter de très bons jeunes joueurs comme ils ont su le faire ces 4 dernières saisons ? L’avenir nous le dira très prochainement. 

À Marseille, c’est le président Eyraud (décoré de la légion d’honneur pour avoir ouvert la commanderie aux femmes battues durant le confinement) qui a fait parlé de lui avec ces récentes sorties qui ne sont pas du tout passés auprès des supporters Marseillais. Et pour quel raison ? Parce qu’il s’est notamment étonné à son arrivé au sein du club qu’il ait trop de supporters marseillais dans l’organigramme du club, qu’une série de défaite les affectaient et que du coup ça ne collait pas à ce qu’il voulait mettre en place dans le club, pour lui donc, un supporter ne devrait pas travailler dans le club qu’il supporte, il en a avait aussi profité lors de la fin de la saison 2018 (soldé par une 4ème place en loupant la 3eme sur le finish et une finale européenne) pour se moquer de quelques personnes qui auraient émis des critiques à son égard (notamment René Malville). Il le sait donc, si les résultats ne tiennent pas la route pour cette deuxième partie de saison, les supporters phocéens ne lui feront aucun cadeau. Côté transfert, il se pourrait que 3 joueurs  (Caleta Car, Kamara et Sanson) en plus de Thauvin toujours pas prolongé et en fin de contrat en juin et à forte valeur partent voguer vers d’autres horizons. Côté recrue, l’OM recherche 2 joueurs, un latéral et un attaquant (Milik l’attaquant de Naples est cité mais pour l’instant hors de prix). Après une campagne européenne catastrophique, les joueurs de l’OM le savent, ils doivent forcément se racheter pour cette fin de saison avec pourquoi pas un titre à la clé. 

Côte PSG, beaucoup ont été surpris dans le monde du foot du timing du limogeage de Tuchel (le 24 décembre, jour de réveillon de Noël) par Leonardo. Mais Thomas Tuchel était sur un siège éjectable depuis bien trop longtemps, on peut même dire depuis 1 an, et que nombreux de ces choix tactiques sont passés pour de la provocation, ces dernières déclarations faites à un média allemand auront eu raison de lui. Et pour le remplacer, le PSG a pris un entraîneur qui avait la côte en Europe, Mauricio Pochetinno. Joueur du club pendant 2 saisons où il fut même le capitaine sur la fin, il a toujours clamé haut et fort son envie d’entraîner dans la capitale. C’est chose faite, son passage à Tottenham, club qu’il qualifiait régulièrement en Ligue des Champions aura été salué par beaucoup de personne, son charisme et son abnégation pourra peut-être enfin permettre au PSG de passer dans la cour des plus grands avec discipline et rigueur. Est-ce que ce choix fera rester Mbappe à l’issue de la saison ? Réponse à la fin de la saison. 

Du côté de L’ASSE, sportivement c’est compliqué, et en plus de cela, après 1 an au placard, le contrat de Stephane Ruffier, au club depuis 2010 et avec 383 matchs au compteurs en ligue 1 avec les verts à tout simplement été rompu. Lui qui n’avait pas accepté la décision de Puel de le mettre sur le banc pour mettre Moulin à sa place aura donc payé cette brouille entre son entraîneur et les déclarations de son agent. Est-ce que c’est une manière de remercier une légende du club ? Certainement pas, on peut parier que tout cela finira au prudhomme. À 34 ans, affecté par cette décision, Ruffier envisagerait de mettre un terme à sa carrière.

Et enfin c’est une décision qui a fait bondir bon nombre de personnes de leur siège. La nomination à la tête du club canaris de Raymond Domenech. Le président Kita déjà très mal vu par les supporters Nantais aura sûrement avec cette décision perdu la totalité des supporters Nantais. Les chiffres sont ahurissant, 16 entraîneurs se sont succédés sur le banc Nantais sous l’ère Kita en 15 ans. C’est trop pour créer ne serait-ce qu’un peu de solidité dans un projet. Avec en général pour la plupart une brouille publique entre Kita et ces entraîneurs entraînant leur départ. Mais pourquoi Domenech alors ? 68 ans (lui qui était contre le fait que la ligue face un dérogation à Ranieri parce qu’il n’avait plus l’âge pour entraîner… Ranieri avait 65ans), n’avait plus exercé dans un club de football depuis 93, une image qui restera à jamais dans l’histoire du football français, l’affaire du bus à Knysna en 2010 après une coupe du monde complètement raté. Peut être parce que Kita, dont les résultats du FC Nantes sont aussi catastrophiques week-end après week-end (16eme du classement à 3 points du premier barragiste) a voulu trouver un homme plus détesté que lui, un personnage clivant pour la presse, et en même temps pour éviter d’être pointé après un mauvais résultat. C’est un coup de poker donc, mais ce n’est que pour 6 mois, à la fin qui sait, Domenech réussira le pari qu’il s’est fixé avec Kita, sauver le FCN de la relégation et pourquoi pas par la même occasion se racheter une image auprès des amateurs de football.

Vous l’aurez compris cher lecteur, cette deuxième partie de saison de ligue 1 s’annonce passionnante et attrayante, du suspense en haut comme en bas du classement, chose qu’on avait plus eu depuis très longtemps. 

Comments

comments

loading comments...
Ligue 1

Voir d'Autres Sujets : Ligue 1

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot