France

OM : c’est vraiment la crise ?

OM : c’est vraiment la crise ?
k-foot

Quatrième de Ligue 1 avant d’affronter Nice ce vendredi (20h30), l’Olympique de Marseilleréussit un bon début de saison sur le plan comptable. Pourtant, Elie Baup doit essuyer ses premières critiques après plusieurs défaites face à des formations réputées supérieures. Peut-on vraiment parler de crise à l’OM ?

OM : c'est vraiment la crise ?

Baup doit faire face aux premières critiques

L’Olympique de Marseille a bien débuté sa saison et occupe la 4e place de Ligue 1 après neuf journées. La saison dernière à pareille époque, le club phocéen occupait la 2e place avec seulement deux points de plus. Pourtant, Elie Baup se retrouve pour la première fois sous pression et les supporters marseillais commencent visiblement à douter de ses capacités après les défaites contre Monaco (1-2) et Paris (1-2) en championnat, ainsi que face à Arsenal (1-2) et Dortmund (3-0) en Ligue des Champions.

L’OM ne serait donc pas au niveau lors des grands rendez-vous. Mais ces défaites ne sont-elles pas presque logiques ? Le PSG et l’ASMsont annoncés depuis cet été comme les deux grands favoris pour le titre. Avec des effectifs composés de stars internationales, Parisiens et Monégasques ont une longueur d’avance sur les Marseillais. D’ailleurs, ce sont les deux seules défaites pour les Olympiens en championnat.

Le David Ferrer de la Ligue 1

 

«Marseille est à la Ligue 1 ce que David Ferrer est au circuit de tennis mondial. On sait qu’il ne peut pas battre les trois ou quatre top joueurs, mais il bat tous les autres. Marseille, c’est pareil. Cette équipe est programmée pour être troisième du championnat avec un recrutement ciblé sur les jeunes» , déclarait récemment Pierre Ménès au site Le Phocéen.Marseille est donc à sa place. Tout comme en C1, puisque dès le tirage au sort, personne ne voyait l’OM se qualifier facilement face à Arsenal, Dortmund et Naples.

Alors doit-on vraiment parler de crise à Marseille ? Pour certains, elle pointe le bout de son nez et Baup serait même chahuté dans son vestiaire. «Quand ça va bien tu es en mini-crise, quand ça va mal tu es en maxi-crise. Il y a toujours la crise à l’OM. Il y a toujours un petit truc pour tenter de déstabiliser l’équipe. Marseille, c’est dans l’extrême, que ce soit dans le bon ou le mauvais» , a récemment confié André-Pierre Gignac. Les Olympiens ne cèdent donc pas à la panique.

L’OM veut séduire, mais…

Baup est d’ailleurs certain que son équipe est sur la bonne voie. «Nous gardons notre idée directrice de produire du jeu et d’intégrer des jeunes. Je sais que nous avons des choses à améliorer, la sortie de balle, le jeu offensif. Parfois nous jouons trop, d’autres fois pas assez, mais on va garder ce cap» , a-t-il expliqué en conférence de presse. C’est notamment sur la question du jeu que l’entraîneur olympien va devoir se montrer convaincant, puisque les fans attendent plus de folie au regard du recrutement offensif effectué.

Avec les arrivées de Dimitri Payet et Florian Thauvin, l’OM possède les armes pour emballer les rencontres mais peine pour le moment à le faire. En déplacement à Nice ce vendredi (20h30), les Phocéens devront donc afficher une progression dans leurs intentions offensives et prouver face à une bonne formation niçoise qu’ils méritent bien leur statut de favori pour la troisième place du classement. La possible titularisation de Thauvin à la place de Payet sera d’ailleurs à suivre avec attention puisque l’ancien Bastiais pourrait apporter un grain de folie supplémentaire.

Les équipes probables :

Nice : Ospina – Genevois, Pejcinovic, Bodmer, Kolodziejczak – Digard, Mendy – Brüls, Traoré, Pied – Cvitanich.

Marseille : Mandanda – Fanni, Nkoulou, Mendes, Morel – Romao, Imbula – Thauvin, Valbuena, A. Ayew – Gignac.

 

Source : Maxifoot

Comments

comments

loading comments...
France

Voir d'Autres Sujets : France

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot