Championnat Italie

Naples, la vie avant la mort ?

Naples, la vie avant la mort ?
k-foot

Tenu en échec ce samedi soir 3-3 par l’Udinese sur leur pelouse du stade San Paolo, pour le compte de la 15e journée de Serie A, le Napoli débute sa semaine décisive de manière quelque peu bancale. Mercredi, les troupes de Benitez accueilleront Arsenal en Ligue des champions avant d’accueillir l’Inter Milan le week-end prochain en championnat.

Un samedi soir agité pour le Napoli ! Face à une formation de l’Udinese joueuse et très avenante, les Napolitains n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul au San Paolo dans le cadre de la 17e journée de Serie A (3-3). Pourtant, Di Natale, l’attaquent vedette des Frioulans, était absent du déplacement. Comme lors de 3 des 4 derniers déplacements de son équipe en terre napolitaine.

Au San Paolo, les trente premières minutes de la rencontre sont largement à l’avantage des visiteurs. Les coéquipiers de Danilo jouent vite et bien vers l’avant, face à des Napolitains très fébriles défensivement (malgré la première titularisation – plutôt encourageante – d’Anthony Réveillère) et peu inspirés. C’était sans compter sur Pandev. Au moment où l’on s’y attend le moins, le milieu de terrain offensif ouvre le score en récupérant un décalage de la tête de Callejon sur corner (41e, 1-0). Trois minutes plus tard, le Macédonien profite du superbe travail d’Higuain côté droit pour récupérer le ballon en retrait distillé par l’Argentin, se retourner et inscrire un 2e but du pied gauche (41e, 2-0). Juste avant la pause, Fernandez, sur un but contre son camp, réduira logiquement l’écart en détournant le ballon du pied droit dans ses propres cages (45e, 2-1).

Basta, c’est son dernier mot

Si le début de seconde période est un peu terne, la faute à un déchet technique omniprésent de part et d’autre, le match n’a pas tardé avant de repartir sur les chapeaux de roue. A la 70e minute, Borges Fernandes, seul aux 25 mètres et pas attaqué, déclenche une puissante frappe du droit qui termine sa course sous la barre. Les Bianconeri recollent au score, et ce n’est pas volé. Seulement, une minute plus tard, le milieu de terrain napolitain Dzemaili redonne l’avantage à la formation du Mezziogiorno, après avoir récupéré un tir d’Higuain repoussé par Brkic (71e, 3-2). Seulement, les troupes de Guidolin ont de la ressource. Dans ce ping-pong incessant, c’est finalement Basta qui a le dernier mot en inscrivant le troisième but des siens à 10 minutes du terme (80e). A la 83e, symbole de la tension ambiante au San Paolo, Guidolin sera expulsé par l’arbitre après avoir fait part de manière trop virulente de son incompréhension vis-à-vis d’une décision arbitrale.

Au final, le Napoli, trop brouillon, concède le nul et voit la Juve se détacher à 8 longueurs. Pas vraiment de bon augure, à quelques jours d’une rencontre cruciale face aux Gunners qui fera office de dernière chance pour les Napolitains s’ils aspirent à poursuivre l’aventure en C1. Ensuite, dimanche prochain, ça sera au tour de l’Inter Milan de se déplacer dans le sud de l’Italie. Cette semaine est donc un tournant indéniable pour les coéquipiers d’Anthony Réveillère. Mais il faudra montrer un tout autre visage pour espérer survivre à cette semaine de la mort. Pour faire en sorte que ces prochains jours soit ceux de toutes les émotions, sauf celle, cruelle, du dernier souffle…

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
Championnat Italie

Voir d'Autres Sujets : Championnat Italie

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot