Angleterre

Mourinho et Pellegrini se chamaillent

Mourinho et Pellegrini se chamaillent
k-foot

José Mourinho s’est trouvé un nouvel adversaire en Premier League… Ces derniers jours, l’entraîneur de Chelsea et celui de Manchester City, Manuel Pellegrini, ont échangé quelques amabilités par presse interposée, et ce alors que les deux clubs sont chacun lancés dans la course à la succession de Manchester United en championnat.

Partout où il passe, José Mourinho se fait un malin plaisir de se trouver des adversaires directs à sa mesure et de se fendre à leur propos de déclarations savoureuses, teintées de mauvaise foi plus ou moins assumée, voire délibérée. Sa guerre ouverte contre Joseph Guardiola lorsque les deux hommes officiaient en Liga, respectivement au Real Madrid et au FC Barcelone, avait parfois tourné en ridicule le Special One, au point même de gêner la direction de la Maison Blanche.

Maintenant qu’il a de nouveau traversé la Manche alors que le Catalan est lui exilé en Allemagne, au Bayern Munich, le Portugais a changé de cible. Cette fois, c’est Manuel Pellegrini qui a provoqué son courroux, et ce alors que les deux hommes n’ont jamais rencontré le moindre problème par le passé en Espagne, à l’occasion des confrontations entre Malaga et les Merengues. Mais le Chilien a eu le malheur de justifier en partie la bonne santé sportive de Chelsea de cette façon: « Depuis dix ans, Chelsea est l’équipe qui a dépensé le plus d’argent dans les transferts« , avait récemment avancé Pellegrini.

La réponse de José Mourinho ne s’est pas faite attendre. « Pellegrini a parlé de nos dépenses. C’est un entraîneur fantastique, je respecte ça et au-delà de ça, il a un diplôme d’ingénieur. Je ne pense pas qu’un ingénieur ait besoin d’une calculatrice pour savoir que Juan Mata vendu 44 millions d’euros et Kevin De Bruyne 22 millions d’euros, cela fait 66 millions de recettes. Et Nemanja Matic acheté 25 millions d’euros et Mohamed Salah 13 millions d’euros, cela fait 38 millions de dépenses. 66-38=28, donc Chelsea a généré 28 millions d’euros cet hiver« , a rétorqué le Blue.

Evidemment, l’ancien Nerazzurro de Milan répond à côté, ciblant sur le dernier mercato hivernal là où Manuel Pellegrini parlait des dix dernières années. Or, depuis l’exercice 2003-2004, Chelsea s’est montré bien plus dépensier que Manchester City. Et pour cause, Roman Abramovich et ses millions ont débarqué à Londres en juin 2003 alors que les Citizens ne sont passés sous pavillon qatarien qu’en 2008 et n’était auparavant qu’une formation lambda de Premier League.

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
Angleterre

Voir d'Autres Sujets : Angleterre

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot