Autre Sports

L’incroyable boulette de Honda

L’incroyable boulette de Honda
k-foot

Marc Marquez et le team Honda ont commis une énorme erreur en Australie. 

Le championnat MotoGP est relancé ! Alors qu’il pouvait être sacré champion du monde ce dimanche à Phillip Island, Marc Marquez a perdu gros en Australie. Victime d’une étourderie de son team synonyme de disqualification alors que Jorge Lorenzo s’est envolé vers la victoire, le pilote Honda ne compte plus que 18 longueurs d’avance sur son rival Yamaha aux commandes du classement général.

Marc Marquez avait toutes les chances de célébrer en Australie son tout premier titre mondial dans la catégorie reine. Il repart de Phillip Island avec une pression monumentale sur les épaules. Aux antipodes, son avance en tête du championnat MotoGP est en effet passée de 43 à 18 points – la marge de manoeuvre qui le sépare désormais de Jorge Lorenzo. La faute à une incroyable étourderie du team Honda. Confrontée à des problèmes de pneumatiques – les gommes Bridgestone ne pouvant résister plus de 14 tours sur le nouvel asphalte australien – la direction de course avait officialisé samedi un changement de règlement en vue du Grand Prix: l’obligation pour chaque pilote d’en passer par les stands avant le onzième des dix-neuf tours de l’épreuve. Une procédure ignorée ce dimanche par la Honda n°93.

D’abord imputée au pilote, le fougueux Marc Marquez, cette bourde serait finalement la conséquence d’une négligence du team HRC. A défaut de panneautage clair, le Catalan s’est exposé à la sanction, implacable en pareil cas: une disqualification à l’impact d’autant plus retentissant que le premier dauphin de l’intéressé au classement général, Jorge Lorenzo, a su prendre sur Yamaha les 25 points de la gagne sous le drapeau à damiers, devant la seconde Honda, celle deDani Pedrosa. Ce dernier restant lui aussi en course pour le titre suprême, avec tout de même un retard de 34 unités à combler en deux courses…

Au Japon dans huit jours puis à Valence dans trois semaines, Marc Marquez devra donc surveiller son rétroviseur. Et plutôt deux fois qu’une ! Coupable d’une sortie des stands cavalière qui aurait pu coûter cher à Jorge Lorenzo – les deux motards étant alors entrés en contact – le rookie espagnol n’est du reste peut-être pas au bout de ses peines australiennes. Si les commissaires de course venaient à sanctionner la manœuvre, Marc Marquez, qui accuse déjà trois points de pénalité sur son permis MotoGP – le dernier en date écopé en Aragon pour son implication dans la chute de son coéquipier Dani Pedrosa – pourrait en cas de quatrième avertissement partir du fond de la grille à Motegi le week-end prochain. Non, le championnat MotoGP n’est définitivement pas joué !

 

Source : Sport.fr

Comments

comments

loading comments...
Autre Sports

Voir d'Autres Sujets : Autre Sports

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot