Match d'OR

Les Olympiques au RDV, les autres perdent déjà des points !

Les Olympiques au RDV, les autres perdent déjà des points !
k-foot

Après 2 semaines de vacances, la Ligue 1 a repris ces droits avec la 18ème journée ce mercredi. Et bon nombre de résultats ont surpris, décryptage.

Lyon consolide sa place de leader !

On peut déjà dire que la venue de Lucas Paqueta chez les Gones pour 20 millions d’euros sonne comme une réussite. Et pour cause, rarement mauvais depuis qu’il est sous le maillot lyonnais, il a encore été l’un des artisans majeurs de la victoire lyonnaise au Groupama Stadium contre les Lensois. Car oui, pour l’emporter face à cette belle équipe lensoise, les lyonnais le savaient, il devait forcément montrer du caractère et être très entreprenants dans le jeu. Et le premier but est exactement cela, à l’initiative de l’action, Memphis Depay qui devrait partir libre cet été du club, ouvre le score pour les Gones à la 39eme minute et permet aux siens de mener à la pause.

La deuxième mi-temps commence comme la première avec des lyonnais qui vont doubler la mise dès l’entame, le centre de Leo Dubois va être boxé par Jean Louis Leca, seul problème, c’est que c’est son coéquipier devant lui Fortes qui va recevoir le ballon de plein fouet sur sa jambe et va marquer contre son camp, 2-0 pour les hommes de Rudi Garcia. Dans la foulée après une belle ouverture de Paqueta, Leca encore lui va faucher Cornet dans la surface et concéder un penalty que Depay transforme, 3-0 dès la 52ème minute pour des lyonnais très disciplinés. Les lensois se réveilleront mais trop tard, Socota d’une belle frappe enroulée va ramener le score à 3-1 et Doucouré à la 89ème d’une frappe puissante à l’entrée de la surface va ramener un brin d’espoir dans les rangs lensois en marquant le second but de la soirée mais les Gones ne lâcheront pas les 3 premiers points de 2021, victoire donc et première place pour les hommes de Rudi Garcia. Prochain match samedi contre Rennes.

Après l’OM, Angers surprend les Lillois !

Cette équipe angevine est surprenante, après avoir battu les Marseillais avant la trêve hivernale 2-1, elle héritait d’un très gros morceau pour leur première rencontre de 2021 avec cette équipe lilloise, ex aequo en tête du championnat avec les Lyonnais à l’aube de cette 18ème journée. Personne n’imaginait les lillois perdre des points ici et pourtant, comme face aux marseillais, les angevins vont commencer très fort la rencontre et tenir la marée jusqu’à la fin. Les buts seront résumé en un fait de jeu et en un nom, corner et Romain Thomas.

Dès la 5ème minute de jeu, après un corner joué à deux et récupéré par les Lillois, la contre-attaque va être mal menée et le ballon de suite récupéré par les Angevins, Romain va ajuster Mike Maignan d’une belle frappe des 18 mètres et permettre aux siens de mener au score 1-0, 5 minutes plus tard, encore un corner pour Angers que Mangani va déposer sur la tête de Romain Thomas, 2-0 pour Angers.

L’entame de match des lillois est catastrophique, mais comme face à Marseille, les angevins vont jouer avec le feu et se faire prendre dans leur propre jeu, à la 42ème minute, les lillois vont profiter de la mauvaise relance des défenseurs angevins pour réduire la marque par l’intermédiaire de Burak et rentré au vestiaire en étant mené au score par des angevins très efficaces.

La seconde période ne sera guère mieux du côté des dogues, mise à part un coup franc de Burak sur le dessus de la barre de Bernardoni, les lillois passeront complètement à côté de leur seconde période et du match même qu’ils vont perdre 2-1. Angers commence l’année 2021 comme ils avaient terminé 2020 en se payant le luxe de battre un prétendant au podium et remonte à la 7ème place du classement, en revanche du côté lillois, c’est une première défaite de la saison à domicile en championnat et une première place qu’il abandonne au profil des Lyonnais, prochain rendez-vous Samedi prochain contre la lanterne rouge du classement, le Nîmes Olympique.

Villas Boas, choix payant !

Pour les Marseillais en revanche il était temps que l’année 2020 se termine, émoussé physiquement et émotionnellement par cette première partie de saison avec des matchs quasi systématiquement tous les 3 jours, les Marseillais avaient perdu des points sur leur deux dernières rencontres du championnat. Cette trêve hivernale tombait donc à pic pour cette formation olympienne qui allait pouvoir un peu souffler et recharger leur batterie. Toujours avec 2 matchs en retard, les Marseillais savent que s’ils veulent rester dans la course au podium, ils n’auront plus le droit à l’erreur. Et en plus de cela, pour leur premier match de l’année 2021, les Marseillais reçoivent une équipe de Montpellier meilleur à l’extérieur qu’à domicile avec un duo d’attaque très dangereux Laborde-Delort en plus d’être très complémentaires. Choix fort du coach marseillais, Radonjic préféré sur le côté gauche à Dimitri Payet, et un milieu Gueye Kamara et Cuisance en l’absence de Rongier suspendu et Sanson blessé. Malgré que le début de match soit plaisant et équilibré, le nombre d’occasions franches est plutôt du côté marseillais avec en chef d’orchestre l’international français Thauvin qui distille les ballons à ses coéquipiers et en premier lieu à Benedetto qui est volontaire mais pas en réussite comme l’atteste son action manquée sur un centre de Gueye et une sortie ratée du gardien Montpelliérain Omlin, seul face au but, il va frapper le ballon sur le poteau. La délivrance va venir à la 40ème minute quand Thauvin encore lui va adresser un centre millimétré sur la tête de Radonjic, 1-0 pour les Marseillais à la pause avec la 7ème passe décisive cette saison pour Thauvin qui se retrouve seul meilleur passeur du championnat.

Mais comme trop souvent cette saison les marseillais vont prendre un but, même si celui-ci aurait pu être refusé par Stéphanie Frappart car Delort même s’il ne touche pas le ballon fait clairement action de jeu et est hors jeu, mais l’action va continuer et Mollet va ajuster Mandanda d’une frappe à ras de terre, 1 partout entre les deux formations, les minutes défilent et les marseillais n’y arrivent plus, on se demande même s’ils peuvent remporter le match et pas le perdre finalement. Et Villas Boas l’a compris, après avoir fait Rentrer Strootman à la place de Cuisance, il va faire 3 autres changements gagnants, Payet, Germain et Khaoui à la place de Radonjic, Benedetto et Nagatomo, derrière à la 80ème minute après un une-deux avec Kamara, Payet va aller d’une frappe au sol ajuster Omlin et permettre au Marseillais de passer devant 2-1, 4 minutes plus tard ,Khaoui après une belle percée sur le côté gauche va distiller un centre à Germain qui va entériner les derniers espoirs de Héraultais, 3 buts à 1 pou l’OM et une victoire précieuse, il reste 5ème mais revient dans la course au podium, prochain match contre Dijon samedi.

La première de Pochettino

L’évènement de cette 18ème journée s’il devait y en avoir un, était celle-ci, la première sur le banc Parisien de l’argentin Mauricio Pochettino. L’entraineur parisien est venu avec une tâche clair et net, redonner une confiance à ce groupe parisien et insuffler un nouveau souffle dans cette team. En l’absence de Neymar toujours blessé pour ce match face à l’ASSE en plein doute, Verratti évoluera en 10, Mbappé à gauche, Di Maria à droite et Kean devant. Et c’est un match où les deux équipes vont avoir pas mal d’actions, où les gardiens que ce soit Navas ou Jessy Moulin vont s’employer pour éviter à leurs clubs respectifs d’encaisser des buts.

Le PSG comme Pochettino aime tant et qui fait parti de son identité de jeu, fonctionne en attaque rapide, Moulin va gagner son face à face contre Kean après que ce dernier ai été lancé dans la profondeur par Herrera. Et ne pas marquer ce genre d’action cette saison surtout, le PSG le paie très souvent cash derrière, Gueye va perdre le ballon devant sa surface de réparation devant Bouanga qui va donner la balle à Hamouma qui ne va laisser aucune chance à Navas, ouverture du score des stéphanois à la 19eme minute de jeu. Mais seulement 3 minutes plus tard, Kean ne va pas s’arrêter là, après que Mbappé ai travaillé Debuchy sur le côté gauche, il va décaler Verratti qui va ensuite donner le ballon à l’attquant italien Kean qui va cette fois-ci mettre le ballon au fond et tromper le portier stéphanois, égalisation du PSG. Cette première période aurait pu basculer des 2 cotés mais les 2 gardiens ont réussi une performance de haut niveau, avant l’ouverture du score notamment sur 2 corners, 1 de chaque coté, les 2 portiers du soir ont réalisés les arrêts pour ne pas être menés rapidement dans la rencontre.

Car si la première période a été assez plaisante à suivre, la deuxième a été celle où l’ont a vu la suffisance des deux équipes car malgré la possesion de balle nettement à l’avantage des parisiens, en terme de jeu et d’action, à part une percée de Mbappé et une frappe de Di Maria repoussé par Moulin, les parisiens n’ont guère été dangereux et aurait même pu perdre le match sur la fin avec Bouanga qui a vu sa tête repoussé par la barre transversale de Navas. Au classement, les parisiens glanent 1 point er reviennent à hauteur des Lillois et à 3 points du leader Lyonnais. En terme comptable donc ils sont bons, mais au niveau du jeu, Pochettiono va avoir du boulot ces prochaines semaines pour faire monter cette équipe en puissance et leur permettre d’être prêt pour les 8ème de finale de la Ligue des Champions face au FC Barcelone. Prochain match des Parisiens samedi contre Brest, Saint-Etienne eux se déplaceront à Reims.

Les autres rencontrent de la 18ème journée

Strasbourg grâce au retour notamment d’Ajorque (doublé) a étrillé la lanterne rouge Nîmoise 5-0, les autres buteurs sont Diallo Lala et Waris, au classement , les strasbourgeois prennent un peu d’air et remontent à la 16ème place.

Monaco continue de glaner des points et des buts avec leurs victoires 5-2 sur la pelouse de Lorient, à noter le but le plus rapide pour un remplaçant cette saison a été inscrit par le Russe Golovin, il lui aura fallu 7 secondes après son entrée en jeu pour tromper Nardi d’une frappe sublime à l’entrée de la surface après un corner joué à deux. Au classement, Monaco est 6ème à 9 points de Lyon, Lorient est 19ème et relégable pour le moment.

Domenech pour sa première sur le banc des Canaris n’a pas perdu pour le grand derby de l’ouest face à leur rivaux Rennais, mais avec 28% de possession de balle, les Nantais n’ont rien montré, le plus important était de ne pas perdre, peu importe la manière, les Nantais sont 17ème avec 3 points d’avance sur Reims. Les Rennais en revanche perde gros dans la course à l’Europe ,4eme mais avec l’OM derrière qui a 2 matchs en mOins et qui du coup pourrait leur passer devant, c’est une très mauvaise opération pour les hommes de Stéphan.

Nice continue de perdre, cette fois-ci contre Brest 2-0 (but de Mounié à la 23ème et de Honorat à la 28ème) et voit son adversaire du jour prendre le large devant au classement, le projet Ineos est pour le moment un échec, le limogeage de Vieira n’aura pas servi de déclic à cette équipe qui descend à la 14ème place, après leur élimination en Europa League avec seulement 3 points, on peut dire que cette équipe si réaction il n’y a pas n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise en fin de saison.

Dans les autres rencontres de cette 18eme journée, Metz Bordeaux 0-0 et Reims Dijon 0-0

Prochaine journée samedi avec les 10 rencontres de la journée simultanément à 21h.

Comments

comments

loading comments...

Voir d'Autres Sujets : Match d'OR

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot