Angleterre

Le tacle du jour… à Adebayor

Le tacle du jour… à Adebayor
k-foot

Facile de critiquer après-coup, plus difficile de s’imposer quand la concurrence est féroce. Dimanche, après son doublé contre Southampton en Premier League (2-3), le Togolais Emmanuel Adebayor s’est exprimé au sujet de son ancien entraîneur André Villas-Boas, démis de ses fonctions quelques jours plus tôt. Et ce dernier n’a pas hésité à tirer sur l’ambulance plutôt que de se remettre en question.

Il a profité d’une petite fenêtre de tir, non seulement pour faire trembler les filets adverses, mais également, et malheureusement, pour allumer directement André Villas-Boas. Bien sûr, Emmanuel Adebayor a marqué les esprits dimanche, libéré de son bourreau, pour inscrire un doublé et délivrer une formation des Spurs de Tottenham qui peinaient à se débarrasser des Saints de Southampton (2-3). Mais avait-il justement besoin d’en remettre une couche sur un entraîneur limogé après l’opposition quand ses actes parlaient pour lui ?

Evidemment non, mais c’est la sempiternelle rengaine d’un joueur qui ne joue pas sous les ordres d’un entraîneur et qui, une fois ce dernier débarqué, a besoin de se lâcher devant la presse pour rappeler qu’il existe. « C’était difficile…, lançait-il devant nos confrères de la BBC. Et d’ajouter, l’air de rien : « Venir à l’entraînement et s’apercevoir qu’on ne figure pas sur la photo de l’équipe, c’est me manquer de respect. Je suis professionnel et je devais garder la tête haute et faire ce qu’on me demandait. On m’a demandé de m’entraîner avec l’équipe réserve, ce que j’ai fait avec plaisir, comme quand on m’a demandé de m’entraîner seul…« 

Certes, sa situation n’était pas simple tous les jours mais Emmanuel Adebayor est donc de ceux-là, quand bien même ses précédentes performances sous les ordres des Spurs ou du Real Madrid ne plaidaient pas en sa faveur et donnaient plutôt raison à André Villas-Boas de le mettre au ban. Intronisé au poste de technicien du club londonien en 2012, « AVB » avait pourtant sorti l’Epervier de son « ghetto » mancunien après avoir chauffé le banc chez les Citizens et effectué une pige en prêt chez les Merengues.

Et le principal intéressé a un peu vite oublié également qu’il n’a jamais su convaincre son technicien quand il a débarqué sur les bords de la Tamise. Pourtant, lors du précédent exercice, la concurrence n’était pas non plus insurmontable avec le seul Jermain Defoe en pointe. Mais l’Anglais a finalement terminé la saison en tant que titulaire, les statistiques parlant pour lui. Bloqué à 5 buts en 18 rencontres de Premier League, Adebayor a vu son coéquipier en planter 6 de plus en 27 matches. Peut-on dans ce cas-là vraiment blâmer le « Special Two » d’avoir laissé son attaquant le plus efficace dans le costume de titulaire ? Et encore plus pendant l’actuel exercice alors que le Hotspur est allé chercher Roberto Soldado à Valence pour la coquette somme de 30 millions d’euros ? Amnésie partielle, quand tu nous tiens…

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
Angleterre

Voir d'Autres Sujets : Angleterre

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot