Ligue des Champions

LE REAL ET CHELSEA SE NEUTRALISENT !

LE REAL ET CHELSEA SE NEUTRALISENT !
k-foot

Cette première demi finale de cette Champions League entre les hommes de Zidane d’un côté et ceux de Tuchel de l’autre aura été aussi emballante que décevante. Et pour cause, après une première mi-temps de haut vole, surtout du côté des Blues avec un Kanté des grands soirs, la deuxième aura été d’un niveau très au-dessus que ce soit dans le jeu et les occasions des 2 côtés.

À la lutte en championnat pour accrocher une place qualificative pour la prochaine Ligue des Champions, les joueurs de Chelsea venait sur les terres Merengues avec comme objectif comme toute équipe se déplaçant lors d’un match aller, inscrire ce fameux but à l’extérieur qui fait tant de différence sur le plan comptable et qui peut avoir une grande incidence sur l’ensemble des 2 rencontres. Et pour se donner la chance d’atteindre cela, Thomas Tuchel va aligner au front de l’attaque une triplette qui assez technique et rapide, l’allemand Werner en pointe, avec en soutien l’anglais Mount et l’américain Pulisic.

Côté Real, à la lutte pour le titre de champion d’Espagne, Zidane devait encore faire avec l’absence de leur capitaine Sergio Ramos, Zidane va mettre une défense à 3 avec Varane, Nacho et Militao, Ferland Mendy absent, c’est Marcelo qui va prendre sa place sur l’aile gauche, et il va vivre un match plus que compliqué face à la fougue et la rapidité des attaquants des Blues.

Car dès le début de la rencontre, il y a une équipe qui va prendre clairement les choses en main, et contre toute attente, c’est Chelsea qui va dominer la première rencontré d’une main de maître, le plan mis en place par le technicien Allemand. Mais dans les rangs des Blues, un homme va symboliser encore malheureusement pour les Londonniens le manque de finition qui va coûter très cher à son équipe. C’est encore Timo Werner, très souvent bien placé ou en tout cas demandeur de ballon, il va pêcher sur le dernier geste très souvent. L’action la plus criante va être lorsqu’il va se retrouver seul face à Courtois aux 3-4 mètres après une bonne remise de la tête de Pulisic, il va pas réussir à transformer cette véritable occasion de but. Très souvent en retard, il va beaucoup raté les derniers gestes qui auraient pu faire mal au Merengues. C’est un autre homme qui va ouvrir la marque à la 14eme minute, l’américain Pulisic, lancé par Rudiger dans la profondeur, il va se jouer de Courtois avant de foudroyer les filets et ouvrir le score pour les Blues.

Et comme très souvent cette saison, lorsque le Real est inexistant voir très mauvais, peu inspiré, un homme va encore sauver les siens, c’est encore une fois de plus Karim Benzema, après s’être quasiment tout seul procuré une occasion de but qui finira avec une frappe du gauche en dehors de la surface qui va mourir sur l’extérieur du poteau gauche d’Édouard Mendy le gardien sénégalais des Blues quelques minutes auparavant, il va en réception d’un coup franc de Kroos remis par Nacho, recevoir le ballon qu’il va se contrôler de la tête et d’une volée chirurgicale tromper la vigilance de Mendy pour permettre aux siens de revenir au score. Pour l’anecdote, ce but le permet de monter à la hauteur de Raul à la 4eme place des meilleurs buteurs de la LDC avec 71 réalisations, ce qui montre l’étendu de son talent et ce qu’il accomplit depuis 12 ans sous ce maillot blanc.

Le « 1 » ça sera le nombre de frappe cadré par les joueurs de Zidane sur ce match, très peu d’occasion et un Marcelo très en difficulté face au dédoublement de l’homme du match N’golo Kante, les hommes de Zidane vont s’en doute être heureux de rentrer avec ce score de 1-1 au vestiaire à la fin de la rencontre. Car s’ils ont souffert en première période, la seconde n’aura pas été d’un grand intérêt mise à part l’entrée de l’ancien joueur des Blues Eden Hazard qui peut dans une semaine être l’homme qui qualifiera le Real en finale de la Ligue des champions. Car oui pour se qualifier, les Merengues devront à tout prix marquer au moins 1 but sans en encaisser, sinon il devront marquer plus que Chelsea.

Du côté de Chelsea, ils pourront regretter les nombreuses incursions ratés et surtout leur première période où ils marchaient clairement sur cette équipe du Real, au match retour il devront eux aussi s’ils veulent encore plus compliqué la tâche de leur adversaire marqué 1 but, car grâce à leur but à l’extérieur ils ont un avantage.

Autre chose, en 5 rencontres l’un face à l’autre, Zidane n’a encore jamais battu Thomas Tuchel (4 nuls et 1 défaite), est-ce que la 6eme sera la bonne ? Rendez-vous mercredi prochain pour le savoir.

Comments

comments

loading comments...
Ligue des Champions

Voir d'Autres Sujets : Ligue des Champions

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot