Angleterre

Le « Mou » durcit le ton

Le « Mou » durcit le ton
k-foot

Arsène Wenger a eu le droit à une réponse cinglante de José Mourinho.

Ça faisait trop longtemps… Et cela commençait presque à nous manquer ! Relativement calme depuis son retour en Premier League à la tête de Chelsea, José Mourinho est sorti de sa torpeur médiatique ce vendredi pour répondre à Arsène Wenger qui accusait les autres techniciens de ne pas s’exprimer publiquement sur les envies de titres de peur d’échouer. Le « Special One » a ainsi qualifié l’Alsacien de « spécialiste de l’échec ».

Depuis novembre 2007, il n’y avait pas eu trace d’une telle passe d’armes entre les deux hommes. A l’époque, José Mourinho, le technicien de Chelsea, avait reproché à Arsène Wenger, son homologue d’Arsenal, de ne faire appel qu’à des étrangers en Angleterre pour tenter d’obtenir des résultats et des titres.

Le 23 décembre dernier, pour les retrouvailles entre les deux hommes la veille du réveillon de Noël en Premier League après le retour du « Mou » chez les Blues, l’on aurait même dit qu’ils avaient fumé le calumet de la paix, l’un et l’autre refusant de s’attaquer frontalement. « Ce n’est pas une guerre de personnes« , avait même certifié le Portugais avant de conquérir le nul sur la pelouse de l’Emirates Stadium.

Presque deux mois plus tard, de l’eau a visiblement coulé sous les ponts et le manager alsacien des Gunners a eu droit à une réponse pour le moins claire et nette de son homologue. Reprochant à Manuel Pellegrini, Brendan Rodgers, respectivement à la tête de Manchester City et Liverpool, ou José Mourinho leur timidité devant les médias pour parler d’un titre de champion du Royaume qu’ils convoitent tous, le Français s’est de nouveau attiré les foudres de son voisin londonien, ce vendredi, en conférence de presse.

Et le « Professeur », comme il est surnommé outre-Manche, serait un « spécialiste de l’échec« , à en croire les propos de « Joyeux » ou, en anglais, du « Happy One« . « S’il a raison et si j’ai peur de l’échec, c’est parce que je n’ai pas échoué beaucoup de fois. Huit ans sans trophée, c’est un échec« , a ensuite ajouté Mourinho pour faire référence à la période Wenger sans le moindre titre observée par ses rivaux sur les bords de la Tamise. Et d’en remettre une couche : « C’est un spécialiste de l’échec. Si je fais ça à Chelsea, huit ans (sans titre donc, ndlr), je pars et ne reviens jamais. » Double champion d’Angleterre en 2004 et 2007 avec les Blues, Mourinho sait de quoi il parle. Au contraire d’Arsène Wenger, peut-être…

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
Angleterre

Voir d'Autres Sujets : Angleterre

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot