Coupe du Monde 2014

Le Ghana aperçoit le Brésil

Le Ghana aperçoit le Brésil
k-foot
Sauf surprise dans un mois, le Ghana devrait participer à sa 3e Coupe du monde consécutive.
Asamoah Gyan, l’attaquant du Ghana, et les Black Stars ont dynamité l’Egypte à Kumasi (6-1). 
 

Une 3e Coupe du monde consécutive à portée de main ! Ce mardi, le Ghana a facilement pris la mesure de l’Egypte (6-1) à Kumasi. Dans le cadre de ce 3e tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 dans la zone Afrique, les Pharaons sont en effet totalement passés à côté de leur sujet, encaissant des réalisations de Gyan, auteur d’un doublé (5e, 53e), Gomaa contre son camp (22e), Waris (44e), Muntari (72e, sp), et Atsu (89e). Le but pour l’honneur d’Aboutrika (41e) ne devrait donc pas suffire aux Egyptiens malgré un retour programmé le 19 novembre prochain au Caire.

« Ils [étaient] prêts« , selon leur sélectionneur américain Bob Bradley. Malheureusement pour eux, les Pharaons ont passé une bien mauvaise fin d’après-midi au centre-sud du Ghana. Ce mardi, les Égyptiens ont en effet certainement mis fin à leur rêve de participer à une troisième Coupe du monde après celles organisées par l’Italie en 1934 et 1990. Balayé 6-1 par les Black Stars, le septuple champion d’Afrique n’a jamais pu tenir la comparaison avec son adversaire, lequel devrait donc au contraire s’inviter à l’événement quadriennal, organisé par le Brésil à l’été 2014, dès le 19 novembre prochain.

Car, que ce 3e tour retour des éliminatoires de la Coupe du monde dans la zone Afrique soit délocalisé, ou non, loin du Caire, l’Egypte, même soutenue par une ferveur populaire sans précédent, ne pourra remonter un tel déficit au tableau d’affichage. Les partenaires du Marseillais André Ayew et de l’ancien Lyonnais Michaël Essien ont en effet eu la bonne idée de faire parler la poudre et de s’éviter un retour brûlant sur les bords de la Méditerranée.  A l’honneur, les actuels ou anciens pensionnaires de l’élite hexagonale l’étaient dans une rencontre à sens unique et marquée autant par les absences défensives de Gomaa que par le doublé de l’ancien Rennais Gyan.

2014 après 2006 et  2010

Buteur dès la 3e minute de jeu en s’appuyant sur le défenseur égyptien pour réaliser un contrôle orienté et une frappe croisée meurtrière du droit (1-0), l’attaquant dorénavant à Al Ain récidivait au retour du vestiaire sur un centre-retourné acrobatique signé Muntari (53e, 4-1). Entre-temps, Gomaa, contre son camp (22e), avait aidé l’aîné des Ayew et, surtout, Essien à conclure leur petit numéro sur la droite de l’attaque (22e, 2-0). Moins connu en France, Waris avait de toute façon lui déjà éteint avant le repos (44e, 3-1) la révolte égyptienne, matérialisée au tableau d’affichage par un penalty transformé par Aboutrika (41e, 2-1).

Et les Ghanéens n’avaient donc aucun scrupule à refermer les sarcophages de leurs rivaux dans les vingt dernières minutes de jeu. Double passeur, Sulley Muntari transformait à son tour un coup de pied de réparation (72e, 5-1), avant que le Portuan Atsu ne scelle la marque sur un tir terrible de 25 mètres (89e, 6-1). Quart-de-finalistes du Mondial sud-africain, Kwesi Appiah et ses ouailles retrouveront à n’en pas douter une troisième phase finale de Coupe du monde dans leur histoire après 2006 et donc 2010. Pas des Pharaons bien en dessous de leur réputation continentale.

 

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
Coupe du Monde 2014

Voir d'Autres Sujets : Coupe du Monde 2014

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot