Allemagne

Le Bayern gagne aussi sans Ribéry

Le Bayern gagne aussi sans Ribéry
k-foot

Götze s’est excusé pour avoir marqué sur les terres du Borussia Dortmund.

Le Signal Iduna Park est tombé… Samedi soir, en match décalé de la 13e journée de Bundesliga, le Bayern Munich a conforté son avance en tête du championnat en même temps qu’il s’est imposé dans l’antre de son grand rival, le Borussia Dortmund (0-3). Jürgen Klopp et les siens devront de surcroît digérer le but de Mario Götze…

Avant même le coup d’envoi, lorsqu’il est sorti des vestiaires pour venir prendre la température ambiante, Mario Götze a été copieusement insulté… Sa maman en a pris pour son grade et ce alors que, en conférence de presse d’avant-match, Jürgen Klopp avait appelé à la mesure et au respect.

Mais du côté du Mur Jaune, on ne digère toujours pas le départ du feu-follet allemand pour le Bayern Munich, qui débarquait donc au Signal Iduna Park ce samedi pour le compte de la 13e journée de Bundesliga. Après avoir fait mieux que résister pendant un peu plus d’une heure, les finalistes de la dernière édition de la Ligue des champions ont craqué passée l’heure de jeu, comme si les lourdes absences ne pouvaient plus faire autrement que d’handicaper les locaux.

Le coaching de Guardiola

Comment résister au Bayern sans Neven Subotic et Mats Hummels notamment, et avec un vétéran recruté dans l’urgence, en l’occurrence Manuel Friedrich en défense centrale ? En face, les premiers pas sont pourtant difficiles, les forfaits de Franck Ribéry et Bastian Schweinsteiger se faisant sentir. A gauche, Arjen Robben ne ressemble pas au dynamiteur qu’il peut-être côté opposé, alors que Thomas Müller ou Toni Kroos sont transparents. Malgré tout, les Bavarois dominent mais c’est bien le Borussia qui se crée les plus belles opportunités.

Mais peu à peu, le champion d’Allemagne 2011 et 2012 perd pied et cède peu après l’heure de jeu sur une réalisation de… Mario Götze, entré en jeu dix minutes plus tard en lieu et place d’un Mario Mandzukic besogneux mais trop nerveux. Le traître fait profil bas, ne manifeste pas sa joie et s’excuse presque par le geste auprès du public (0-1, 66e). Les Borussen ne se relèveront pas, et le coaching de Josep Guardiola appuie là où ça fait mal. Thiago Alcantara, lui aussi appelé en renfort aux alentours de l’heure de jeu, place Arjen Robben sur orbite pour le break (0-2, 85e) avant que Thomas Müller ne se charge de conclure de belle manière une action collective rondement mené par le détenteur de la Ligue des champions (0-3, 87e).

Le Bayern Munich a donc mieux digéré que le Borussia les forfaits qui l’ont touché et s’envole en tête du classement, signant par la même occasion un 25e match de rang sans défaite à l’extérieur et une 50e rencontre de rang en marquant au moins but. De son côté, le club de la Ruhr, désormais troisième derrière le Bayer Leverkusen, compte sept unités de retard sur son vainqueur du jour et doit enchaîner dès mardi soir avec la réception du SSC Naples pour une rencontre déterminante pour sa survie en Ligue des champions.

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
Allemagne

Voir d'Autres Sujets : Allemagne

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot