Argentine

L’Argentine débute devant inconfortable l’Iran dans le Mondial Sub-17

L’Argentine débute devant inconfortable l’Iran dans le Mondial Sub-17
k-foot

L’Argentine débute devant inconfortable l’Iran dans le Mondial Sub-17

Pour remplir la vitrine. L’Argentine cherche dans le mondial d’Émirats la coupe qui lui manque.
L’Argentine met en place son sommeil(rêve) de conquérir le titre unique qui échappe à son histoire riche de football au Dubaï le samedi (16h00 GMT), quand j’ai débuté dans le Mondial Sub-17 d’Emiratos-2013 en face de la sélection inconfortable de l’Iran, dans le cadre du groupe Et.
Ils(Elles) ouvriront la clef quelques heures d’avance dans le même siège autrichiens et canadiens, deux sélections sans trop d’histoire et pedigree qui s’illusionnent bien qu’il donne une surprise dans ce quinzième tournoi juvénile Sub-17, bien que le grand favori à rester avec la clef soit le catalogue albiceleste.

L’Argentine, un bronze trois fois dans la catégorie (l’Italie le 1991, Équateur la 1995 et Finlande 2003), arrive avec la plaque d’un champion sud-américain et il(elle) veut ajouter dans le lot de candidats principaux le titre mundialista, dans que les spécialistes incluent le défenseur de la couronne, le Mexique, et les tricampeones le Brésil et le Nigeria, et l’Uruguay.

Pour cela, un triomphe dans l’étrenne pour l’équipe(équipement) qu’il(elle) dirige Humberto Grondona contre le rival le plus inconfortable sera fondamental, mais l’Iran, contre lequel les albicelestes n’inscrivent pas d’antécédents de chocs mundialistas, cherchera à compliquer la vie dans tous les espaces, comme le prévient son technicien Ali Doustimehr.

« Je veux gagner le titre aux Émirats arabes unis », il(elle) a affirmé Humberto, qui s’est consacré avec tout à ce projet pour accomplir le désir ardent de son père Don Julio, le président de l’AFA, de compléter le collier de trophées planétaires, qui incluent déjà Mondiaux absolu (2), Accapare Des confédérations, Mondial Sub-20 (6) et un Or olympique (2).

Avec l’attaquant Sebastián Driussi à la tête, l’Albiceleste a fermé sa dernière étape préparatoire dans Marbella avec un échec inespéré devant le Panama (3-1). D’avance, 1-1 ont égalé avec les Émirats arabes unis, golearon au champion asiatique l’Ouzbékistan par 3-0 et ont égalisé 2-2 avec Tunis, toutes équipes(équipements) mundialistas.

En plus du résultat sportif, les champions sud-américains auront encore un défi : nettoyer l’image embuée qu’ils(elles) ont laissée dans le Sudamericano-2013, dans lequel comme des locaux ont généré un scandale contre l’Uruguay qui a fini avec des critiques dures de la presse vers Humberto Grondona, qui dans un premier moment est sorti pour défendre ses élèves(pupilles), malgré des attitudes antisportives.

« Je veux être champion mais aussi gagner le prix Fair Play au Fair-play, bien qu’il soit difficile qu’un champion gagne ce prix aussi », a assuré le seleccionador argentin, qui a déjà une expérience en dirigeant le Mondial de la catégorie, bien qu’à la tête de la sélection mexicaine.

Onze fois mundialista Sub-17, l’Argentine fera face dans son deuxième examen du groupe à l’Autriche, lundi suivant dans Dubái, où aussi sa première roue fermera contre le Canada, le rival le plus lâche(faible) dans les papiers(rôles).

« Notre groupe est relativement difficile, avec trois équipes(équipements) de bon niveau. Nous avons l’objectif minimal d’arriver à la finale et nous nous préparerons en conséquence », a signalé Grondona.

 

Source : conmebol.com

Comments

comments

loading comments...
Argentine

Voir d'Autres Sujets : Argentine

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot