Ballon d'OR

La Liste des 23 Candidats au Ballon d’OR

La Liste des 23 Candidats au Ballon d’OR
k-foot
Gareth BALE
  • Gareth BALE

  • WAL
    PAYS DE GALLES
  • Pour sa première saison au Real Madrid, Gareth Bale a contribué à la conquête du tant attendu dixième sacre européen. Le Gallois a donné l’avantage aux Merengues pour la première fois de la finale de Lisbonne en inscrivant le 22ème et dernier but d’une première année madrilène admirable.Après son transfert de plus de 90 millions d’euros en provenance de Tottenham, Bale se devait de répondre présent. Par son mémorable but décisif en finale de la Coupe du Roi face au grand rival barcelonais, ainsi que ses 15 passes décisives, il a eu l’impact attendu à Santiago Bernabeu. Il a également décroché la Supercoupe de l’UEFA.
Karim BENZEMA
  • Karim BENZEMA

  • FRA
    FRANCE
  • Qu’il semble loin le temps où Karim Benzema passait 1222 minutes sans marquer sous le maillot bleu. Cette série a pris fin en octobre 2013 et depuis, l’attaquant du Real Madrid est l’un des plus efficaces de la planète. Redevenu l’arme fatale des Bleus quart de finalistes de Brésil 2014, il a décroché la Ligue des champions de l’UEFA, la Coupe et la Supercoupe d’Espagne. Deuxième meilleur buteurmerengue pour la quatrième saison consécutive en 2013/14 avec 24 buts et 14 passes décisives, le premier lieutenant de Cristiano Ronaldo a commencé 2014/15 sur les mêmes bases.
Diego COSTA
  • Diego COSTA

  • ESP
    ESPAGNE
  • Avec ses 36 buts, il a joué un rôle essentiel dans la saison historique de l’Atlético de Madrid, qui l’a vu remporter la Liga 18 ans après son dernier sacre et atteindre la finale de la Ligue des champions de l’UEFA. Ses chevauchées ainsi que sa capacité à conclure les contre-attaques et soulager son équipe en fixant les défenseurs centraux ne sont pas passées inaperçues des techniciens. C’est notamment le cas de José Mourinho, qui a fait signer l’Hispano-Brésilien à Chelsea, où il continue de faire des différences. Vicente del Bosque l’a également retenu en sélection espagnole, mais ni la Roja ni l’attaquant ne se sont montrés à la hauteur au Brésil. Son défi sera maintenant de s’adapter au jeu de l’équipe nationale.
Thibaut COURTOIS
  • Thibaut COURTOIS

  • BEL
    BELGIQUE
  • Le dernier rempart belge continue de mettre tout le monde d’accord. Lauréat du Trophée Ricardo Zamora du gardien ayant encaissé le moins de buts en Liga pour la seconde année consécutive en 2014, avec un titre de champion d’Espagne et une finale de la Ligue des champions de l’UEFA en poche dans les rangs de l’Atlético de Madrid, Courtois était déjà prêt pour un nouveau défi à 22 ans.Cap sur l’Angleterre et Chelsea avec à la clé un nouveau statut d’incontournable. Entre les deux, il a bouclé sa Coupe du Monde avec seulement trois buts concédés en cinq rencontres avec la Belgique. Toujours avec la même formule : sobre, discret mais diablement efficace.
CRISTIANO RONALDO
  • CRISTIANO RONALDO

  • POR
    PORTUGAL
  • L’année 2014 n’aurait pas pu mieux commencer pour Cristiano Ronaldo, qui est devenu le premier joueur portugais à décrocher le FIFA Ballon d’Or à deux reprises. La suite n’a pas été mauvaise non plus…Meilleur buteur de la Liga espagnole avec 31 buts en 30 journées, l’attaquant lusitanien a pris une part prépondérante dans le 10ème sacre européen du Real Madrid puisqu’il a battu le record de buts inscrits au cours d’une même édition de l’épreuve.
Angel DI MARIA
  • Angel DI MARIA

  • ARG
    ARGENTINE
  • Après un début d’année difficile, Ángel Di María a conquis ses galons de titulaire au Real Madrid. Sa verticalité et ses passes décisives ont joué un rôle clé dans le dixième triomphe des Merengues en Ligue des champions de l’UEFA. Étincelant dans la finale européenne face à l’Atlético de Madrid, il a confirmé sa forme éblouissante avec la sélection argentine lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Une blessure l’a malheureusement privé de la demi-finale et de la finale. Une fois le titre de vice-champion du monde en poche, le milieu offensif de 26 ans a rejoint Manchester United. 
Mario GOETZE
  • Mario GOETZE

  • GER
    ALLEMAGNE
  • En inscrivant le but de la victoire sur l’Argentine en prolongation de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, Mario Götze s’est assuré une place de choix dans la grande histoire du football mondial. Demi-finaliste de la Ligue des champions de l’UEFA avec le Bayern Munich, il a ajouté un titre de champion et une Coupe d’Allemagne à son palmarès. Le joueur à la technique raffinée incarne le « faux neuf » si prisé des techniciens actuellement. Quel que soit son poste, il ne manque jamais de semer la pagaille dans les défenses adverses. À 22 ans, il possède déjà un sang-froid impressionnant. Son avenir s’annonce d’autant plus prometteur qu’il n’a pas encore réalisé tout son potentiel.
Eden HAZARD
  • Eden HAZARD

  • BEL
    BELGIQUE
  • Elu meilleur jeune joueur de Premier League et meilleur joueur de Chelsea lors de la saison 2013/14, Hazard est reparti sur les mêmes bases qu’à Lille, où il s’était révélé. Le milieu de terrain fait subir ses dribbles et ses coups de rein partout où il passe, avec en prime des statistiques toujours à la hausse.Quart de finaliste lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 avec la Belgique, et une patte de plus en plus visible sur le jeu de Chelsea, le lutin belge n’en finit plus de grandir.
Zlatan IBRAHIMOVIC
  • Zlatan IBRAHIMOVIC

  • SWE
    SUÈDE
  • L’attaquant suédois est comme le bon vin. A 33 ans, il n’a jamais été aussi fort. En 2014, il devenu le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain sur une saison (40 buts), meilleur joueur et meilleur buteur du championnat de France pour la deuxième année consécutive, et deuxième meilleur buteur de la Ligue des champions avec 10 buts derrière Cristiano Ronaldo.Ce n’est pas tout ! En septembre, deux buts contre l’Estonie en font le meilleur buteur de l’histoire de la Suède. Une Coupe de la Ligue et un Trophée des champions viennent compléter cette année riche en titres et records.
Andres INIESTA
  • Andres INIESTA

  • ESP
    ESPAGNE
  • Discret mais toujours aussi efficace, Andrés Iniesta maintient, à 30 ans, son niveau de jeu et sa régularité malgré une année morose sur le plan collectif. Si le FC Barcelone et la sélection espagnole ont déçu, Iniesta ne peut certainement pas être montré du doigt. Au cours du changement de cycle des Blaugranas et de la Roja, le milieu de terrain voit son rôle sur le terrain prendre de plus en plus d’importance. Patron, distributeur, passeur décisif et buteur, Iniesta reste toutefois fidèle à la mesure qui est devenue sa marque de fabrique.
Toni KROOS
  • Toni KROOS

  • GER
    ALLEMAGNE
  • Toni Kroos a été l’un des grands artisans du sacre de l’Allemagne en Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. L’Indice Castrol place le milieu de terrain en première position. Milieu de terrain devant la défense, Kroos a fait étalage de sa vision du jeu et de sa qualité de passe. Il possède en outre une belle frappe de balle. Toujours dangereux dans les 20 derniers mètres, il a bouclé le tournoi avec deux buts et quatre passes décisives. En l’espace de quelques mois, Kroos a complètement changé de statut. Son transfert du Bayern Munich au Real Madrid lui a donné l’occasion de confirmer cette évolution. Depuis son arrivée dans la capitale espagnole, il dirige la manœuvre avec aisance.
Philipp LAHM
  • Philipp LAHM

  • GER
    ALLEMAGNE
  • Rarement employé au poste de latéral dans lequel il s’était révélé, Philipp Lahm a prouvé en 2014 qu’il était capable de se réinventer, aussi bien au Bayern Munich qu’en sélection. L’Allemand a ainsi été repositionné en milieu de terrain défensif, ce qui ne l’a pas empêché de livrer des prestations extrêmement convaincantes. Après avoir remporté le championnat et la Coupe d’Allemagne avec le Bayern Munich, Lahm a joué un rôle décisif dans le sacre de la Nationalmannschaft au Brésil. Ce triomphe marque en quelque sorte l’apothéose d’une belle aventure avec l’Allemagne. À l’issue de la Coupe du Monde de la FIFA™, Lahm a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière internationale.
Javier MASCHERANO
  • Javier MASCHERANO

  • ARG
    ARGENTINE
  • Défenseur confirmé, Javier Mascherano a joué un rôle-clé dans le parcours 2013/14 du FC Barcelone, qui a terminé la saison en dauphin de la Liga espagnole et quart-de-finaliste de la Ligue des champions de l’UEFA. C’est toutefois au poste de milieu de terrain qu’il s’est illustré pendant la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. À 30 ans, El Jefecito a été l’un des joueurs phares de la sélection argentine vice-championne du monde. Ses brillantes prestations l’ont élevé au rang d’icône dans son pays et lui ont permis de prolonger son contrat avec le Barça, où il effectue sa sixième saison.
Lionel MESSI
  • Lionel MESSI

  • ARG
    ARGENTINE
  • Si Barcelone n’a pas remporté la Liga 2013/14, Lionel Messi a, lui, décroché le titre de deuxième meilleur buteur avec 28 réalisations, malgré les blessures qui ont gâché son début d’année. Les quarts de finale de la Ligue des champions de l’UEFA l’ayant laissé sur sa faim, l’attaquant blaugrana de 26 ans a pris sa revanche en conduisant la sélection argentine en finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™. Auteur de quatre buts sur les pelouses brésiliennes, il a été élu Ballon d’Or adidas. Le vice-champion du monde et quadruple FIFA Ballon d’Or s’emploie à présent à devenir le meilleur buteur de l’histoire de la Liga espagnole. 
Thomas MUELLER
  • Thomas MUELLER

  • GER
    ALLEMAGNE
  • En dépit d’une technique individuelle moyenne, Thomas Müller s’est imposé comme l’un des meilleurs attaquants de la planète. L’année 2014 restera comme celle de la consécration de ce buteur atypique : ses performances inspirées ont permis au Bayern Munich de remporter le championnat et la Coupe d’Allemagne. Avec cinq réalisations, il s’est ensuite adjugé le Soulier d’Argent adidas de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™. Ses 84 kilomètres parcourus sur les pelouses brésiliennes ont, entre autres, convaincu les membres du Groupe d’Étude Technique de la FIFA (TSG) de lui décerner le Ballon d’Argent adidas, qui récompense le deuxième meilleur joueur de la compétition. Ces titres prouvent quel rôle essentiel Müller a joué dans le triomphe de l’Allemagne.
Manuel NEUER
  • Manuel NEUER

  • GER
    ALLEMAGNE
  • Depuis plusieurs années, Manuel Neuer est le numéro un incontesté dans le but de l’Allemagne et du Bayern Munich. La Coupe du Monde de la FIFA 2014™ l’a véritablement consacré au plus haut niveau. Auteur de nombreuses interventions décisives tout au long du parcours victorieux de la Nationalmannschaft, il est reparti du Brésil avec le Gant d’Or adidas, qui récompense le meilleur gardien du tournoi. En club, Neuer a bouclé la saison avec deux nouveaux titres à son tableau de chasse : la Bundesliga et la Coupe d’Allemagne. L’ancien joueur de Schalke 04 a toujours brillé par ses réflexes étonnant, auxquels il ajoute aujourd’hui son excellent jeu au pied et sa capacité de relance.
NEYMAR
  • NEYMAR

  • BRA
    BRÉSIL
  • La Coupe du Monde ne s’est pas terminée comme il l’espérait, mais Neymar continue malgré tout d’imposer sa marque sur les pelouses espagnoles. L’attaquant brésilien dispute sa deuxième saison à Barcelone.Il a inscrit quatre buts en cinq matches de Coupe du Monde de la FIFA™ avec la Seleção. Malheureusement, une blessure l’a privé du choc contre l’Allemagne en demi-finale. Parallèlement, il a signé deux triplés en amical, et même un quadruplé contre le Japon. À 22 ans, Neymar est déjà le cinquième meilleur buteur de l’histoire du Brésil. Il laisse derrière lui de grands noms comme Leônidas da Silva ou Rivelino.
Paul POGBA
  • Paul POGBA

  • FRA
    FRANCE
  • « Mon objectif, c’est d’être le meilleur joueur du monde. » Tels étaient les premiers mots de Paul Pogba lorsqu’il a reçu son trophée de Meilleur Jeune Joueur de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™. Ça tombe bien, le voilà en course pour le devenir. Il faut dire que l’année 2014 du Français est un grand cru. Pilier de la Juventus sur la route d’un scudetto conquis avec plus de 100 points et d’une demi-finale européenne, le milieu de terrain a changé presque à lui seul le visage de l’équipe de France, redevenue épouvantail du football mondial. Le tout à 21 ans à peine…
Sergio RAMOS
  • Sergio RAMOS

  • ESP
    ESPAGNE
  • Consolidé dans l’axe de l’arrière-garde, Sergio Ramos peaufine ses qualités défensives et endosse un rôle de leader charismatique de plus en plus important en club comme en sélection, malgré les déboires de la Roja.S’il a brillé dans le travail défensif, c’est par une action dans la surface adverse que l’Andalou restera dans les mémoires cette année. Grâce à un but de la tête, Ramos a lancé la remontée qui a débouché sur le dixième sacre européen du Real Madrid, à Lisbonne.
Arjen ROBBEN
  • Arjen ROBBEN

  • NED
    PAYS-BAS
  • Le trentenaire Arjen Robben n’a rien perdu de sa vitesse, de sa tonicité et de sa capacité à faire gagner des matches. Mieux : il semble même avoir gagné en importance au sein de son club et de son équipe nationale. Les Pays-Bas se reposent sur leur ailier créatif et décisif.Lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, Robben a recueilli trois trophées d’Homme du Match Budweiser, récompensant trois buts et des prestations de haut vol. Avec le Bayern Munich, il a remporté son troisième doublé Bundesliga-Coupe d’Allemagne.
James RODRIGUEZ
  • James RODRIGUEZ

  • COL
    COLOMBIE
  • Nous connaissions déjà le talent, le bagage technique, la vision du jeu et les qualités de passeur du milieu créatif colombien. À la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, il a révélé son instinct de buteur et a parfaitement comblé l’absence de son coéquipier Radamel Falcao. Star de la sélection colombienne, James Rodríguez a décroché le Soulier d’Or adidas. Ses prestations brésiliennes ont convaincu le Real Madrid de mettre le grappin dessus. Pour sa première saison dans la Liga espagnole, l’ancien joueur de l’AS Monaco brille de mille feux.
Bastian SCHWEINSTEIGER
  • Bastian SCHWEINSTEIGER

  • GER
    ALLEMAGNE
  • Bastian Schweinsteiger a été l’un des héros de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA™ à Rio de Janeiro. Le milieu de terrain allemand a été de tous les duels et n’a pas ménagé ses efforts pour mener son équipe à la victoire. Il faut dire que succès et coups durs se sont succédé tout au long de l’année pour le Munichois. Poursuivi par les blessures, il a tout de même su garder la confiance de Pep Guardiola et Joachim Löw. Schweinsteiger a su retrouver la forme au bon moment, malgré une ultime blessure qui a bien failli le priver du voyage au Brésil. Son grand mérite aura été de progresser à chaque match pour retrouver son meilleur niveau lors du match décisif. 
Yaya TOURE
  • Yaya TOURE

  • CIV
    CÔTE D’IVOIRE
  • Excellent en défense en finale de la Ligue des champions de l’UEFA 2009 avec Barcelone, Yaya Touré impose sa loi au sein de l’entrejeu depuis son transfert à Manchester City. La saison 2013/14 l’a vu ajouter une nouvelle corde à son arc : le triple Footballeur Africain de l’Année s’est découvert des talents de buteur.  Devenu spécialiste des coups de pied arrêtés, Touré a signé 20 buts en Premier League. Il a contribué de manière décisive au sacre des Citizens. Son égalisation en finale de la Coupe de la Ligue a également permis aux Sky Blues de remporter leur premier trophée de la saison.

 

Source : fifa.com

Comments

comments

loading comments...
Ballon d'OR

Voir d'Autres Sujets : Ballon d'OR

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot