Angleterre

La libération pour Arsenal !

La libération pour Arsenal !
k-foot

Arsenal, qui n’avait plus rien gagné depuis neuf ans, a mis fin à cette série noire ce samedi soir au Wembley Stadium. Mené 2-0 par Hull City après huit minutes de jeu, le club nord londonien a réussi à renverser la vapeur grâce à trois buts inscrits par Santi Cazorla, Laurent Koscielny et enfin Aaron Ramsey durant la prolongation. Les Gunners gagnent donc leur onzième Coupe d’Angleterre et égalent ainsi le record de Manchester United.

La roue tourne pour Arsenal. Enfin, diront ses supporters ! Le club nord londonien échappe finalement à la disette. Cela faisait neuf ans que les Gunners n’avaient plus rien gagné. Neuf ans et une victoire finale en Coupe d’Angleterre, déjà, aux dépens de Manchester United. En 2005 au Millennium Stadium, les Canonniers avaient dû attendre l’épreuve des tirs au but pour lever les bras. Cette fois encore, cela a été dur pour l’équipe entraînée par Arsène Wenger, libérée par son meilleur joueur cette saison, Aaron Ramsey – talonné par Olivier Giroud –, seulement en prolongation (3-2, 108e).

Car Hull City, qui n’avait jamais disputé de finale et qui était déjà assuré d’un ticket en Ligue Europa malgré sa 16e place en Championnat, a joué crânement sa chance. À peine huit minutes de jeu que la formation basée dans la ville de Kingston-upon-Hull menait au score. Pas un, mais deux à zéro grâce à des buts inscrits par James Chester (0-1, 4e) puis Curtis Davies (0-2), deux réalisations venues de coups de pied arrêtés.

Koscielny, la revanche

C’en est un autre, un coup franc superbe de Santi Cazorla, qui a permis à Arsenal de réduire l’écart (1-2, 17e). Le club dirigé par Sir Chips Keswick a alors puisé dans ses ressources pour égaliser. Wenger est passé d’un 4-2-3-1 à un 4-4-2 avec l’entrée en jeu de Yaya Sanogo à la place d’un Lukas Podolski plutôt discret ce samedi soir sur le terrain du Wembley Stadium (61e). Le résultat a été immédiat (ou presque). Sur un nouveau coup de pied arrêté, un corner ce coup-ci, Laurent Koscielny a bien suivi pour ajuster le gardien des Tigers, Allan McGregor (2-2, 71e). Une belle revanche pour l’international français, qui avait coûté la Coupe de la Ligue à Arsenal en 2011, contre Birmingham (1-2).

La suite, intense mais dominée par les Gunners, vous la connaissez. Les Canonniers ont soulevé la onzième FA Cup de leur histoire pour succéder à Wigan et égaler le record des Red Devils. Ce ne sont plus des « spécialistes de l’échec », comme aimait se moquer José Mourinho…

Comments

comments

loading comments...

Voir d'Autres Sujets : Angleterre

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot