Allemagne

Klopp, le contrat de confiance

Klopp, le contrat de confiance
k-foot

« C’est juste l’endroit parfait. » C’est avec ces mots que Jürgen Klopp a expliqué sa prolongation de deux ans avec le Borussia Dortmund ce mercredi. Désormais lié jusqu’en juin 2018 avec les Jaune et Noir, l’entraîneur allemand peut continuer à élaborer sereinement ses plans de jeu, plutôt efficaces ces dernières années.

Jürgen Klopp sera-t-il l’entraîneur du Borussia Dortmund pendant une décennie ? Arrivé au club en juillet 2008, le voici lié jusqu’en juin 2018 avec les Borussen. « Franchement, je ne suis pas le genre de personne qui se demande sans cesse si l’herbe est plus verte ailleurs. Ce n’est pas un cliché quand je dis: ‘Dans la vie, il est important d’être au bon endroit au bon moment’. Et pour moi, Dortmund est juste l’endroit parfait« , a confié le technicien allemand sur le site officiel des Jaune et Noir.

Apparemment, Jürgen Klopp est également l’entraîneur parfait pour le Borussia Dortmund. Celui qui a grandement participé au retour au premier plan du BvB s’est donc vu récompensé de son très bon travail. Quasiment aucun technicien dans le monde, sinon Alan Pardew et son contrat jusqu’en 2020 avec Newcastle, ne peut se targuer d’être autant considéré par sa direction. A l’inverse de l’Anglais, Klopp a en prime joui d’une superbe réussite ces dernières années.

Dortmund, l’art de la contre-attaque

Alors qu’il n’avait plus été sacré champion d’Allemagne depuis 2002, le Borussia de Klopp a remporté deux Bundesliga en 2011 et 2012. Le club de la Ruhr a également rivalisé avec le grand Bayern Munich en empochant la Coupe d’Allemagne en 2012 (pour un historique doublé) et a perdu la Ligue des champions d’un rien en mai dernier… face au FCB de Franck Ribéry.

Des succès qui s’expliquent par l’efficacité du système de jeu mis en place par l’homme de 46 ans. Ce classique 4-2-3-1 qui fait la part belle aux contre-attaques éclaires. Alors que dans l’imaginaire collectif, l’idée d’un Dortmund possédant le ballon à outrance a fait son chemin, la réalité est bien différente. Le Borussia est une équipe qui laisse la plupart du temps le précieux cuir à son adversaire pour mieux le contrer. Une tactique qui continue de porter ses fruits.

A un petit point du Bayern (après 10 journées) cette saison, le BvB est bien parti pour sortir de sa poule de Ligue des champions après sa victoire contre Arsenal il y a huit jours (1-2). Un nouveau beau parcours en coupe d’Europe, voilà ce qu’espère Jürgen Klopp, lui qui avait promis à ses joueurs qu’ils reviendraient en finale de C1 dans les années à venir. Et avant de perdre peut-être plusieurs éléments importants l’été prochain (dont notamment Robert Lewandowski), les vice-champions d’Europe pourront compter sur une tête pensante libérée de toute pression pour s’épanouir au plus haut niveau.

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
Allemagne

Voir d'Autres Sujets : Allemagne

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot