Championnat Italie

Balotelli victime d’insulte raciste ?

Balotelli victime d’insulte raciste ?
k-foot

Souvent pris pour cible par des supporters, Mario Balotelli aurait été victime d’une insulte raciste de la part d’un adversaire, dimanche sur le terrain de Catane, où l’AC Milan s’est imposé 3-1.

Buteur à Catane dimanche, Mario Balotelli a contribué à la victoire de l’AC Milan (3-1), qui, grâce à ce succès, est remonté au 8e rang en Serie A. Mais cette rencontre a aussi été marquée par un incident pour « Super Mario ». A un quart d’heure de la fin du match, l’ancien attaquant de Manchester City était en effet furieux à l’encontre d’un adversaire, le défenseur argentin Nicolas Spolli, qui aurait proféré à son encontre des insultes racistes.

 « Ne me dit pas « nègre de merde» », lui a lancé Balotelli, avant d’être séparé de son vis-à-vis par l’arbitre, qui n’a apparemment rien entendu. Si l’altercation a eu lieu près du banc, les deux entraîneurs n’ont également pas entendu les insultes, à l’image du coach rossonero, Massimo Allegri, qui a décidé de sortir son attaquant quelques minutes plus tard pour calmer les esprits. « Il ne s’est rien passé. J’ai décidé de le sortir, car il était un peu nerveux, sans doute à cause de la fatigue », a ainsi indiqué ce dernier à la Gazzetta dello Sport.

Kaka calme les esprits

Intervenu pour séparer les deux protagonistes, Kaka n’a également pas entendu un éventuel dérapage de la part du défenseur de Catane. « Je n’ai pas entendu ce qu’a dit Spolli. Il (Mario Balotelli) était très énervé mais je lui ai dit de se calmer, car il est important pour l’équipe. C’est une très bonne chose qu’il ait marqué, les choses commencent à tourner du bon côté pour lui ».

L’entraîneur de Catane, Luigi De Canio, se porte quant à lui garant de la moralité de son capitaine. « La confrontation entre Balotelli et Spolli ? Honnêtement je n’en sais rien, a-t-il confié au quotidien sportif transalpin. Spolli est une personne très convenable. Je pense qu’il s’agit plus d’un malentendu que d’insultes racistes ». Né à Palerme de parents d’origine ghanéenne, Mario Balotelli est souvent la cible d’attaques racistes, notamment de la part du public. Pris à partie par des supporters de la Roma en mai dernier, l’attaquant de 23 ans avait alors indiqué son intention de quitter le terrain au prochain dérapage.

Comments

comments

loading comments...
Championnat Italie

Voir d'Autres Sujets : Championnat Italie

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot