Angleterre

Arsenal, la manière récompensée

Arsenal, la manière récompensée
k-foot
Özil et Ramsey, buteurs, se sont amusés samedi. 

Un samedi de rêve pour Arsenal. A trois jours du choc face à Dortmund en C1, la troupe d’Arsène Wenger a facilement dominé Norwich (4-1, 8e j. d’EPL), avec notamment un premier but collectif sensationnel, et compte désormais deux points d’avance en tête du classement devant Liverpool et Chelsea. Les Reds avaient été accrochés par Newcastle (2-2) alors que les Blues ont écrasé Cardiff (4-1).

Le Borussia Dortmund est prévenu. Les Allemands, qui rendront visite à Arsenal mardi soir en Ligue des champions, devront se frotter à un leader de Premier League proche de l’état de grâce. Samedi en Premier League, la bonne âme qui veille sur la troupe de Wenger a encore montré le bout de son nez. Une entité abstraite que les plus sceptiques nommeront sûrement Mesut Özil. Auteur d’un doublé face à Norwich, ses deux premiers buts dans le championnat d’Angleterre, l’Allemand a encore montré à quel point le jeu des Gunners est fluide et intelligent en sa présence. Et ce même quand il est n’est pas sur l’action.

L’ouverture du score signée Jack Wilshere en est la preuve, et quelle jolie preuve ! A la faveur d’une combinaison en une touche de balle et faite de déviations en ailes de pigeon, le milieu anglais a profité d’une dernière offrande géniale d’Olivier Giroud pour lancer les débats (1-0, 18e). Assurément l’un des plus beaux buts de ces dernières années outre-Manche, voire même sur le Vieux Continent.

Giroud, c’est du caviar

Devant à la pause face à des Canaris loin d’être inoffensifs, les Gunners ont logiquement passé la seconde au retour des vestiaires, avec un nouveau service en or de Giroud pour la tête parfaite d’Özil (2-0, 58e). L’après-midi rêvée pour Wenger et ses ouailles, et ce même si Aaron Ramsey a été ménagé moins longtemps que prévu pour remplacer Mathieu Flamini après son choc impressionnant avec l’ancien Rennais Alexandre Tettey (37e). Un souci pour l’équilibre des Gunners ? Pas ce samedi en tout cas.

Alors que Norwich jouait les trouble-fête en réduisant l’écart par Jonathan Howson (2-1, 70e), l’international gallois a redonné deux buts d’avance aux siens d’une superbe action en solitaire (3-1, 83e). Cinq minutes plus tard, il se fendait même d’une remise subtile sur le deuxième but d’Özil (4-1, 88e). Alors qu’ils auraient pu être tentés de bétonner, les Cannoniers ont sans surprise conservé leur style de jeu collectif et tourné vers l’avant, étant récompensés avec ces deux points d’avance en tête du classement. Mais les choses sérieuses ne font que débuter pour Cazorla (de retour ce samedi), Koscielny et consorts, eux qui affronteront deux fois Dortmund, Chelsea, Liverpool et Manchester United lors des trois prochaines semaines. On s’en réjouit d’avance.

 

Source : football.fr

Comments

comments

loading comments...
Angleterre

Voir d'Autres Sujets : Angleterre

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Copyright © 2015 K-Foot

Contact K-Foot